Ma collection rassemble des propectus de la fin des années 40 à 1993,
date où la « Ford Motor Compagny » céda la totalité de sa division agricole.
Classées par modèle et chronologiquement, le visiteur découvrira des documentations
publiées par Ford pour illustrer sa gamme de tracteurs. J’expose également des
prospectus de la gamme « Ford Travaux Public », connue pour ses tracto-pelles et
pelleteuses d’origine RICHIER ainsi que des prospectus de matériel agricole Ford.

Suite à l’acquisition de New Holland par Ford, j’ai étendu ma collection aux
brochures de matériel de récolte New Holland diffusées entre 1986 et 1993.

J’ai commencé à me passionner lorsque j’avais une dizaine d’années. Mon père avait
des Ford 4000 & Ford 5000, origine de cet enthousiasme pour la marque Ford.

Depuis, ma collection s'est étoffée de brochures publiées à travers le monde, et se
compose aujourd’hui de plus de 1000 prospectus différents. Lorsque vous suivez le menu
déroulant puis cliquez sur une photo, une image plus grande de la brochure s'affiche.


Ce site est aussi l’occasion de partager et discuter entre passionnés. A ma connaissance, il n'existe
pas de club ou d'association en France concernant les tracteurs Ford. Si vous êtes collectionneur
de tracteurs Ford ou Fordson, de documentation, si vous souhaitez des renseignements, vendre
ou échanger des prospectus, n'hésitez pas à me contacter par mail (pascal.dobbels@free.fr).

Vous pouvez retrouver les derniers prospectus mis sur le site en cliquant sur nouveautés .





De tous les constructeurs, Ford aura probablement le plus largement contribué à l’essor de la mécanisation agricole à travers le    
monde et notamment durant les périodes de conflit ou la famine menaçait certaines populations. C’est en 1903 que Henry Ford, fils de  
paysans, crée la Ford Motor Compagny aux Etats Unis et se lance dans la production d’automobiles. La Ford T est commercialisée en  
1908 et devient très rapidement la première voiture universelle. C’est une voiture simple et robuste, utilisant de nouveaux aciers au va-
nadium, très résistants. En 1913, Henry Ford développe et perfectionne le travail à la chaine permettant ainsi de produire en masse et  
d’abaisser les coûts de fabrication. La FoMoCo devient ainsi le premier constructeur automobile.                                                                

Plusieurs tracteurs prototypes ont déjà été développés et testés mais c’est en en 1917, alors que la guerre mobilise la main d’œuvre
en Europe, que le Ministry Of Munitions (MOM, Ministère des Approvisionnements) de Grande Bretagne passe une commande de      
6000 tracteurs à Ford afin d’accroitre la production de céréale et permettre au pays de subvenir à ses besoins alimentaires. Henry Ford
finalise ainsi d’urgence la mise au point d’un tracteur pour répondre à cette demande. La conception compacte et originale pour l’épo-
que de ce tracteur sans châssis sera finalement retenue par la plupart des constructeurs. L’expérience acquise avec la Ford T à permis  
de rationaliser des coûts de fabrication et de produire un tracteur bon marché. Ainsi, le Fordson F est le premier tracteur au monde fa-
briqué en série, devient le tracteur le plus vendu dés l'année 1918 et au début des années 20, un tiers des tracteurs dans le monde sont   
des Fordson. La mécanisation de l'agriculture est en marche. En Union Soviétique, le ministère de l’agriculture passe commande de      
25 000 Fordson F afin de moderniser son agriculture, puis le tracteur sera produit sous licence à partir de 1929.                                        

A la fin des années 30, Harry Ferguson met au point l’attelage hydraulique 3 points avec contrôle d’effort mais ne disposant pas de
moyen de production d’envergure, il propose à Henry Ford de lui faire une démonstration de labour. Convaincu de l’intérêt de cette     
innovation, les deux hommes s’entendent pour industrialiser et commercialiser un nouveau tracteur: Ford développera et produira le   
tracteur dans ses usines aux Etats Unis, Ferguson étant chargé de le commercialiser et de développer une gamme d’outils agricoles.       
Ce tracteur Ford 9N équipé du relevage « Ferguson system » sera commercialisé dès 1939.                                                                            

Durant le conflit de la seconde guerre, en Grande Bretagne, l’industrie est sous contrôle du « Ministry of Supply ». La mécanisation
de l’agriculture, essentielle pour la survie du pays isolé fait partie des priorités du gouvernement. L’usine Ford de Dagenham ne pour-  
ra se permettre d’interrompre la production du Fordson N, seul tracteur produit en série dans ce pays. Ce n'est qu'à partir de 1944      
que l’usine Ford sera autorisée à travailler sur le développement d’un nouveau tracteur.                                                                                

Dans ce contexte particulier d’après-guerre, un nouveau modèle est très attendu. Afin de réduire le temps de reconversion de l’outil
de production, tout en minimisant les coûts, les ingénieurs de Ford développent en 1945 le Fordson Major en réutilisant 60% des piè-    
ces du Fordson N à moteur essence. Ce nouveau tracteur couramment appelé Fordson E27N pouvait être équipé d’une prise de force.   

En 1947, dans le cadre du plan Marshall, huit mille Ford 9N produits aux Etats Unis seront importés en France faisant la fierté des
paysans ayant pu en acquérir. Son successeur, le Ford 8N commercialisé à partir 1947, connaitra un véritable succès auprès des far-     
mers américains.                                                                                                                                                                                                        

En Europe, les ingénieurs britanniques développent un nouveau moteur dont l’essentiel des composants sera compatible pour fonc-
tionner au gas oil, au pétrole ou à l’essence. Ce moteur commercialisé en 1952 sur le Fordson New Major contribuera à l’essor de la     
motorisation diesel.                                                                                                                                                                                                    

Le nouveau président de la FOMOCO, Henry Ford II, petit-fils d’Henry Ford, décide au début des années 60 de réorganiser et dé-
velopper la Division Agricole. Une nouvelle gamme mondiale de tracteurs est lancée en 1964. Les nouveaux tracteurs bleus et gris affi-  
chent l’identité de la marque sur tous les continents. Cette gamme est composée des Ford 2000, 3000, 4000 et 5000. Pour accompagner   
cette ambition de revenir au premier plan, deux nouvelles usines dédiées à la construction de tracteurs sont construites: une en               
Grande-Bretagne (Basildon) et une en Belgique (Anvers).                                                                                                                                     

D’autre part, Ford décide de s’implanter dans les pays émergents. Un nouveau site de production est inauguré au Brésil au début   
des années 60. La production du Ford 8BR débute en 1961. C’est un modèle spécifique pour ce marché et permet à Ford de devenir       
leader dans ce pays. En Inde, Ford crée une joint-venture avec Escort en 1969 pour y produire le Ford 3000. Au Mexique, un nouveau  
site de production sera inauguré en 1981 afin d’y produire le Ford 6600.                                                                                                            

La gamme sera progressivement complétée, modernisée et comptera plus de 30 modèles au début des années 1990 permettant à      
Ford d’occuper la deuxième place des constructeurs de tracteurs.                                                                                                                       

Mais la FoMoCo est avant tout un constructeur automobile et vendra sa division agricole Ford New Holland en 1993.                      

Pendant 76 ans, Ford aura été un acteur majeur au service de l’agriculture. Henry Ford, novateur génial, pacifiste, était soucieux   
d'améliorer les conditions de travail des paysans, et perfectionnait sans cesse les méthodes de production afin d'abaisser au maximum   
le prix de vente des tracteurs. Son petit fils Henry Ford II, prit la direction de la FoMoCo en 1945 et poursuivit le déploiement de l'ac-  
tivité agricole. En 1960, il réorganisa l'entreprise et donna une identité bleue et blanche à une gamme reconnue sur tous les continents.  
Henry Ford II décéda en 1987......., et quelques années plus tard, la fabrication de tracteur Ford s'arrêta.